Imprimer

Concert trio de contrebasses

Écrit par Thierry Barbé.


P1020447 2.jpg

Ӄtats dՉme de

              lacontrebasse”
6 fev 2010

Présente dans la plupart des musiques, tant classique, contemporaine, baroque, que jazz, tango, rock, chanson… la CONTREBASSE est pourtant souvent à l’arrière-plan. Trois contrebassistes, membres de grandes formations symphoniques parisiennes - et Châtillonnais d’adoption ou de cœur – vous proposent de mettre leur instrument de prédilection sur le devant de la scène, et de vous faire vivre ses « états d’âme ». Souhaitons qu’ils n’aillent pas jusqu’aux excès évoqués par Patrick Süskind dans sa pièce « La Contrebasse » dont le héros, après l’avoir adoré, en vient à détester son instrument, à l’injurier, jusqu’à en devenir fou.

SOLOS, DUOS, TRIOS, SONATES, etc.  Stanislas Kuchinski, Dominique Desjardins, François Ducroux, contrebasses.
Samedi 6 février -  20h30  - conservatoire de Châtillon
Nombre de places limité – Pensez à réserver (01 40 84  97 11) Se sentant légère, aérienne comme une Sylphide, quand elle joue « L’éléphant », la célèbre parodie de Saint-Saëns, la contrebasse, victime des sarcasmes du chef, reprend vite pied sur terre dans « D’ici là et retour », de M. Marder. D’humeur baroque, elle se lance sans crainte dans une sonate d’Henri Eccles, écrite à l’origine pour le violon, mais tellement plus émouvante dans sa version grave ! Son âme devient virtuose et romantique dans les œuvres du Paganini de la contrebasse, Giovanni Bottesini, parmi lesquelles la Fantaisie sur « Lucia di Lammermoor » ou « Passione Amorosa ». Mélancolique, avec « In G », hommage à Alain Bashung de B. Cavanna, la contrebasse sera également voyageuse pour « Tango Fantasia 3 » d’Adrien Politi. Cette pièce pour trois contrebasses, est une commande de la municipalité pour cette soirée-évènement. Le  « Miremiroir »  de Monic Cecconi-Botella, est le miroir qui ouvre vers un ailleurs qui n'existe pas mais que l'on imagine, plein de lumière et d'amour. Humour animalier, humeur agreste, avec « Poule, coucou et âne » de Hoffmeister.
Inutile d’aller plus loin dans ce catalogue, vous en savez assez pour avoir l’eau à la bouche et l’envie de partager cette soirée avec les contrebassistes du trio « Passione Amorosa ». Si ces compositeurs ne vous sont pas familiers, ne soyez pas inquiets, venez les découvrir. Plusieurs d’entre eux seront même dans la salle. La diversité des styles, des interprètes et des ensembles instrumentaux feront de cette soirée un moment  mémorable !
SOLOS, DUOS, TRIOS, SONATES, etc.  Stanislas Kuchinsky, Dominique Desjardin, François Ducroux, contrebasses.
Samedi 6 février -  20h30  - conservatoire de Châtillon
Nombre de places limité – Pensez à réserver (01 40 84  97 11)